Loading...
Diplomatie

Initiative d’Accra : déplacement au Ghana pour une synergie contre le terrorisme

president togo et president ghana au sommet d accra

A la demande du président du Ghana, Nana Akufo Addo, un mini sommet sur la sécurité sous-régionale et la lutte anti terroriste a commencé ce jour à Accra. Surnommée « l’initiative d’Accra », cette réunion officielle réunit 4 des 15 pays de la Cedeao que sont le Ghana, le Togo, la Côte d’Ivoire et le Burkina Faso.

president faure gnassingbe et nana akufo addo

Les 4 leaders francophones se rencontrent donc pour échanger sur les problématique de trafics et et d’activités illicite alors que le Burkina Faso, qui partage ses frontières Sud avec les 3 autres pays  connaît une recrudescence d’attaques et d’insécurité sur sa frontière Nord avec le Mali. Le but est donc de mettre en place une coopération pour garantir « la paix et la stabilité dans la sous-région ». Notamment en adoptant des mesures pour lutter efficacement et conjointement contre le trafic d’armes, de drogues, d’êtres humains mais également le blanchiment d’argent ainsi que toutes les activités transfrontalières illicites mettant en péril la sécurité et faisant le jeu des différentes organisations terroristes enracinées dans le désert malien. Notons au passage que si le Burkina Faso et le Mali subissent de plein fouet la montée du terrorisme, d’autres pays tels que le Niger et le Nigeria ne sont pas épargnés par la montée des groupes djihadistes.

Le président togolais, SEM Faure Gnassingbé, s’est félicité de cette initiative lui qui, depuis longtemps déjà, plaide pour une plus grande coopération en vue de stabiliser la région et d’y maintenir une paix durable et profitable.

Au delà des enjeux sécuritaires, les 4 chefs d’Etat ont également fait un tour d’horizon de la situation financière, économique et socio-politique de la sous-région.