Loading...
Diplomatie

Visite du Président de l’Afrique du Sud à Lomé

accueil du chef d etat sud africain a lome

Au titre de ces derniers jours : la visite du Président de l’Afrique du Sud Cyril Ramaphosa à Lomé dans le cadre d’une tournée africaine. Après la Guinée et le Ghana, c’est au tour du Togo d’accueillir le chef d’état Sud Africain avec lequel SEM Faure Gnassingbé entretient des relation de travail et diplomatiques plus qu’amicales.

Pour un renforcement des relations Togo / Afrique du Sud

Accompagné d’une délégation diplomatique composée de plusieurs ministres, adjoints et attachés ministériels (Agriculture, Vétérans militaires, Sécurité d’Etat, Commerce et industrie…) SEM le président Ramaphosa a été chaleureusement accueilli dans la capitale togolaise où il a pu avoir un entretien en tête à tête avec SEM Faure Essozimna Gnassingbé dans le salon d’honneur de l’aéroport international Gnassingbé Eyadéma.

Les échanges se sont ensuite poursuivi au palais de la Présidence de la République avec des réunions de travail élargies aux deux délégations. A cette occasion, un accord cadre de coopération entre les deux états du Togo et de l’Afrique du Sud.

Le président Ramaphosa a également profité de l’occasion pour visiter le nouveau Port Autonome de Lomé ainsi que le Centre d’entraînement aux opérations de maintien de la paix.

En effet, les deux pays entretiennent la même vision concernant l’importance de la paix et de la sécurité sur le continent africain et oeuvrent conjointement au maintien de celle-ci.

Concernant l’économie, les deux pays se sont félicités des coopérations existantes (la liaison aérienne Johannesburg / Lomé desservie par ASKY Airlines, l’installation de la Technology Innovation Agency à Lomé et la participation de l’Afrique du Sud à Ecobank).

Faure Gnassingbe et Cyril Ramaphosa au port de lome

Avec le PND en fond d’écran

SEM Faure Gnassingbé n’a pas manqué de présenter son Plan National de Développement au président Ramaphosa qui s’est, à son tour, montré très intéressé par celui-ci et a déclaré : « Nos approches sont les mêmes sur plan économique. Nous nous sommes engagés dans la redynamisation de nos économies respectives. »

En effet, le PND est aujourd’hui un des meilleurs espoirs du peuple togolais avec une approche ambitieuse de développement et l’implication massive du secteur privé dans ce dernier. Comme l’a déclaré SEM Faure Gnassingbé en appelant aux investisseurs africains pour soutenir le PND, SEM Cyril Ramaphosa a rassuré en répondant qu’il serait disponible pour convaincre les opérateurs économiques de son pays à s’intéresser au Togo.

Finalement, les deux leaders ont laissé filtrer la possibilité qu’un forum économique soit organisé en Afrique du Sud prochainement. Bien entendu le Togo y participera.

Pour conclure, ces visites rapprochées entre les 2 pays (Faure Gnassingbé était à Pretoria le 26 mars dernier) montrent clairement les excellentes relations qu’ils entretiennent. Doit-on y voir un signe pour la candidature du président Ramaphosa à la tête de l’Union Africaine pour l’année prochaine ?